Pokémon - Twisted Destinies

Entrez dans le merveilleux monde de Pokémon. Votre aventure ne fait commencer et pourtant, le monde est contre vous. L'influence de la Team Plasma se fait de plus en plus grande. Quelles intentions se cachent derrière leurs beaux discours? Découvrez-le!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 RS de Damien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kaylie Monroe
Admin Fondatrice - Coordinatrice
avatar

Messages : 203
Date d'inscription : 09/10/2012
Age : 24

Fiche du dresseur
Type de dresseur: Coordinatrice
Région et ville d'origine: Hearthome City à Sinnoh
Équipe Pokémon:

MessageSujet: RS de Damien   Ven 27 Sep - 12:00


DAMIEN K. IKEDA
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Bienvenue dans mon monde. Je suis Damien Ikeda, maintenant âgé de 23 ans. Je suis d’origine Enolianne et Japonaise, mais j’ai vécu toute ma vie ici, à Enola et j’y suis particulièrement attaché.  Je suis un garçon charismatique, agréable, mais un peu insolent quand je m’y mets. J’ai toujours une attitude positive et un sourire dans le visage. J’aime les défis, courir la chance de me surpasser. J’ai la tête dure et rien ne me fait changer d’idée quand je m’y mets. J’ai grand cœur et j’aide dès que j’en ai l’occasion. Je me passionne pour la musique, les Pokémon ainsi que le surf. On dit que je suis plutôt bon chanteur et danseur.

J’ai grandi à Zazambes dans une famille peu aimante avec qui j’aimais bien faire la guerre. J’étais un enfant turbulent, destructeur, mal-aimé. C’est alors que j’ai rencontré Solène Weber, qui m’a présenté sa famille. Dès l’âge de huit ans, j’habitais chez les Weber comme un second fils. Je développai auprès du père de mon amie mon intérêt envers l’Élevage, qui devint rapidement une passion inavouée. En vieillissant, je développai mes talents dans ce domaine, ainsi qu’en musique. Au fil des années, je ne pus plus garder secrète mon projet de devenir Éleveur et en fit part à mon mentor, qui accepta de m’enseigner ce qu’il savait. Je vieillis donc entouré, aimé et soutenu par cette famille plus que par la mienne qui m’avait abandonnée. À l’adolescence, j’étais un garçon populaire et je faisais craquer toutes les filles, que j’accumulais dans mon lit. Après un moment, je réalisai enfin qu’aucune d’entre elles ne pourrait combler le vide dans mon cœur, un vide que seul Solène, mon amour de toujours serait en mesure de remplir. Il y a cinq ans, lors de notre inscription à Amanil pour la Compétition, Angela, Solène et moi, nous nous sommes retrouvés sous attaque du Régime. Angie perdit la vie, plongeant toute la famille dans le plus grand désarroi. Peu de temps après, Soso et moi repartions tous les deux pour compléter nos voyages. Une soirée, je n’ai pu réprimer mes sentiments pour elle et nous avons fait l’amour… Un geste que je regrette toujours. Je lui ai pris sa pureté de par ma stupidité. Je n’ai jamais eu le temps de lui en reparler car, quelques jours plus tard, j’étais capturé par le Régime. Je moisis dans leur prison depuis cinq ans.
INFORMATIONS GÉNÉRALES
NOM: Damien Kazuo Ikeda
PSEUDONYME(S):
Dip, surnom d'Éleveur, donné durant mon enfance par les autres gamins.
The Phoenix, pseudonyme au sein de la Résistance.
ÂGE: 23 ans
MÉTIER: Hôte de Pension de Baguin
ORIGINE: Mère Enolianne et père Japonais.

Sociable - Sympathique - Charismatique - Bavard - Nonchalant - Goûts simples - Souriant - Positif - Déterminé - Ambitieux - Rêveur - Attentionné - Travaillant - Sensible - Doué avec ses mains - Débrouillard - Dangereusement intelligent -  Compétitif - Sûr de lui - Charmeur (quand il s'en donne la peine) - Bonne mémoire - Musical - Désorganisé - Peu ponctuel - Obstiné - Borné - Colérique - Imprévisible - Lunatique - Insolent
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]CHANSONS DE MA VIERPS et récapitulatif• Mon histoire commence ici, là, maintenant. Elle se découvre à mes yeux, pourtant tous les jours se suivent, se ressemblent et s'assemblent dans une longue série de copies identiques. Seule la torture vient briser mon ennui quotidient. Toutes les heures consciences sont tournées vers le passé, vers les êtres aimés qu'il me tarde de retrouver, un jour.
(c)Golden


Dernière édition par Kaylie Monroe le Mar 15 Oct - 16:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokedestinies.forum-canada.com
Kaylie Monroe
Admin Fondatrice - Coordinatrice
avatar

Messages : 203
Date d'inscription : 09/10/2012
Age : 24

Fiche du dresseur
Type de dresseur: Coordinatrice
Région et ville d'origine: Hearthome City à Sinnoh
Équipe Pokémon:

MessageSujet: Re: RS de Damien   Ven 27 Sep - 18:50


MON ÉQUIPE,

MES POKÉMON

KIONA
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Arcanin ♀ • Torche • Naïve
Kiona, gardienne de mon troupeau, le seul élément restant de mon équipe. J'ai récupéré cette grande chienne sous forme d'Oeuf, d'un mauvais Éleveur qui ne savait s'en occuper. Depuis sa naissance, elle ne me quitte pas d'une semelle. Je n'ai connu, de ma vie, d'être plus affectueux, profondément gentil et généreux que ma Kiona. Sensible et à l'écoute, elle fera tout pour aider si elle le peut. Au fond, elle est toujours ce chiot énergique que j'ai vu naître, avec ses grands yeux brillants de naïveté. Je me félicite de l'avoir laissée chez les Weber à mon départ pour la Compétition. À l'époque, elle avait une blessure à la patte qui l'indisposait. C'est grâce à celle-ci si elle est toujours en vie aujourd'hui.

STELLA
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Étourmi ♀ • Regard Vif • Joviale
Stella est mon tout premier Pokémon, offert sous forme d'Oeuf par Jackson Weber pour mon dixième anniversaire. L'Étourmi et moi sommes les meilleurs amis du monde et nous nous ressemblons sur plusieurs points. Comme moi elle est charismatique, généreuse et déterminée, autant que bornée quand elle se met une idée dans la tête. L'oiseau de mon coeur ne supporte pas d'être enfermée dans une Poké Ball, ainsi, elle voyage toujours sur mon épaule. Son côté maternel en fait la parfaite partenaire dans mon projet de devenir un grand Éleveur. Depuis qu'on me l'a sauvagement arrachée, je ne suis plus tout à fait le même. J'ai fait le serment de la retrouver et de l'arracher des griffes du Régime. Je sens au fond de moi que Stella est toujours en vie.

MESRINE
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Feunnec ♀ • Brasier • Malpolie
Mesrine... quel numéro. C'est perdu dans mes pensées que j'ai pénétré dans son territoire, une ruelle insalubre. Son royaume? Une pile de poubelles dépareillées dans lesquelles elle avait élu domicile. Cherchant à me surprendre et m'effrayer, elle m'a lancé une gerbe de feu en pleine figure, que j'ai évité de justesse, avant d'éclater de rire. Charmée par mon sens de l'humour, elle me suit partout à présent, mais avec une certaine distance. Elle n'accepte pas que je la capture, mais elle vient dormir près de moi la nuit... en plus de faire de mes jours un véritable enfer! Imprévisible, elle change d'idée sur un coup de tête et se montre parfois agressive ou carrément envahissante. Malgré tout, je crois qu'elle a du potentiel, si on lui laisse sa chance. Bordel... je m'y attache!

(c)Golden


Dernière édition par Kaylie Monroe le Sam 28 Sep - 22:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokedestinies.forum-canada.com
Kaylie Monroe
Admin Fondatrice - Coordinatrice
avatar

Messages : 203
Date d'inscription : 09/10/2012
Age : 24

Fiche du dresseur
Type de dresseur: Coordinatrice
Région et ville d'origine: Hearthome City à Sinnoh
Équipe Pokémon:

MessageSujet: Re: RS de Damien   Ven 27 Sep - 23:36


LA FAMILLE D'ABORD

MARIANNE ENERRAMèreMarianne ne m’a jamais aimé, j’ignore toujours pourquoi. J’ai longtemps cherché son affection, son approbation. J’avais terriblement d’elle. Si elle s’était donné la peine, elle aurait pu faire une merveilleuse mère, mais elle était vouée à m’haïr. Je lui ai donc rendu la pareille, faisant de son existence un réel enfer. Je lui en veux toujours à ce jour, les cicatrices n’ayant jamais totalement refermé. J’imagine qu’elles ne guériront jamais. Nous ne nous parlons plus depuis des années et c’est tant mieux.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]AKIO IKEDAPèreAkio… Je le déteste tant. Vraiment, je lui voue une haine profonde qui jamais ne se résorbera. Une haine réciproque. Mon père est un être exécrable hors de contrôle, qui passerait ses journées à boire et à se taper toutes les prostituées de la ville. Il me dégoûte, mais dans un sens, je le crains. Je le crains pour tous les supplices qu’il m’a fait subir dans mon enfance et dont je porte encore les marques aujourd’hui. J’apprendrais sa mort sans m’émouvoir.

ANAÏS WEBERMère dans mon coeurAnaïs est la mère que je n’ai jamais eu. Celle qui s’est occupée de moi pendant ma vie, qui m’a compris, qui m’a aimé, même si je n’étais pas le sien. Je lui dois tant. Elle et son mari m’ont sauvé du monstre que je devenais, m’ont offert l’amour nécessaire à mon épanouissement. J’adore sa cuisine et nos longues conversations. Elle sait me calmer et me rassurer depuis toujours, depuis mes premiers cauchemars.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]JACKSON WEBERPère pour moiQue dire de Jackson? Il s’agit de mon modèle, de mon héros. Je l’ai toujours observé avec de grands yeux admiratifs. C’est lui qui m’a inculqué sa passion pour son art, l’Élevage des Pokémon. Il m’a tout appris. Nos conversations, nos rires, me manquent cruellement. Il est ce père qui me manquait. Parfois, j’ai envie de lui dire combien je l’aime… Mais c’est difficile d’exposer l’admiration que je lui porte, comme si je craignais un rejet de sa part, comme l’a fait Akio.

SOLÈNE E. WEBERRaison de vivreSolène. Mon ange, ma raison de vivre. Je l'aime plus que tout, plus que moi-même. Je rêve de l'épouser un jour, quand j'aurai le courage de lui avouer mes tendres sentiments. C'est elle qui m'a sortie de ma misère, qui m'a permis de respirer en prison. Il ne me suffisait que de penser à elle pour me sentir libre. Je veux me battre pour elle. Qu'elle soit mienne. Mon plus cher désir: la couvrir de bonheur, à chaque moment de son existence. Je regrette tous ces secrets, d'avoir pris de temps à réaliser... mais je l'aime, je l'aime.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]ANGELA C. WEBERSoeur de coeur, décédéeAngie me manque cruellement. J’ai toujours du mal à vivre avec son décès, trop vite. Elle m’était comme une petite sœur, une confidente. Nous nous entendions à merveille. Son départ a causé comme un grand vide en moi. Son entrain, sa passion pour la Coordination et son sourire énergique ont disparu, mais je garde toujours un bon souvenir d’Angela. Sa mort m’a été particulièrement difficile et j’entend à la venger.

MAELYS Z. WEBERPetite soeurJ’ai toujours beaucoup apprécié la petite Maelys, malgré notre différence d’âge. Même que j’adore la taquiner! Elle me rend bien la pareille à ses heures, surtout quand elle essaie de me pousser dans les bras de Solène. Ses sourires et son charisme m’ont toujours charmé. Je sais qu’elle pourra grandement s’en sortir dans la vie. Si plusieurs personnes s’inquiètent de son sort, ce n’est pas mon cas. Je crois fermement que la jeune fille est capable de prendre ses propres décisions, même qu’elle me l’a prouvé à plusieurs occasions.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]ROBIN T. WEBERPetit frèreJe considère Robin comme mon petit frère… pour le meilleur et pour le pire! Nous avons vécu quelques crises par le passé, mais nous nous entendons généralement bien. Même que parfois nous faisons quelques sales coups, tous les deux. J’aimerais bien me rapprocher de lui, apprendre à mieux le connaître et à le comprendre. Je sais quand même que je pourrai toujours compter sur lui.

CRYSTAL S. WEBERFille sans le savoirCette fillette représente tout ce que le Régime m’a arraché : un avenir avec la femme de ma vie, Solène Weber. Elle est ce rempart entre nous deux, cette preuve que ma belle se retrouve dans les bras d’un autre, d’un autre qui s’appelle Maxwell Young. C’est avec douleur que je pense à cette enfant, qui me rappelle trop bien ma triste condition. J’espère qu’elle ne brimera pas ma tentative de récupérer sa mère.

(c)Golden


Dernière édition par Kaylie Monroe le Mer 9 Oct - 18:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokedestinies.forum-canada.com
Kaylie Monroe
Admin Fondatrice - Coordinatrice
avatar

Messages : 203
Date d'inscription : 09/10/2012
Age : 24

Fiche du dresseur
Type de dresseur: Coordinatrice
Région et ville d'origine: Hearthome City à Sinnoh
Équipe Pokémon:

MessageSujet: Re: RS de Damien   Sam 28 Sep - 22:11


LES AMIS ENSUITE

NOM DU PERSONNAGELienTexte

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]NOM DU PERSONNAGELienTexte

(c)Golden
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokedestinies.forum-canada.com
Kaylie Monroe
Admin Fondatrice - Coordinatrice
avatar

Messages : 203
Date d'inscription : 09/10/2012
Age : 24

Fiche du dresseur
Type de dresseur: Coordinatrice
Région et ville d'origine: Hearthome City à Sinnoh
Équipe Pokémon:

MessageSujet: Re: RS de Damien   Sam 28 Sep - 22:13


FONDAMENTALEMENT

NEUTRES


NOM DU PERSONNAGELienTexte

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]NOM DU PERSONNAGELienTexte

(c)Golden
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokedestinies.forum-canada.com
Kaylie Monroe
Admin Fondatrice - Coordinatrice
avatar

Messages : 203
Date d'inscription : 09/10/2012
Age : 24

Fiche du dresseur
Type de dresseur: Coordinatrice
Région et ville d'origine: Hearthome City à Sinnoh
Équipe Pokémon:

MessageSujet: Re: RS de Damien   Sam 28 Sep - 22:23


HORS DE MA VUE

DIO SILVERYBourreauIl a été mon bourreau pendant tant de temps. Je le déteste. Je veux le voir souffrir comme il m’a fait souffrir. Je veux le détruire, physiquement et mentalement. Cet homme est rattaché à mon côté bestial, et il y touchera si je dois mettre la main dessus. D’ailleurs, nos altercations sont nombreuses, surtout verbales. Rien ne me fait plus plaisir que de l’insulter et tester ses limites de pauvre couillon.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]MAXWELL R. YOUNGVoleurVoleur. Il m’a vole ma Solène, l’a emporté pour lui. Je lui voue une haine incommensurable et inconditionnelle depuis que j’ai appris qu’il s’agit du père de la fille de ma bien-aimée. J’ai bien envie de le voir disparaître… Ne serait-ce pas un poids de moins? Malgré tout, j’espère au fond de moi qu’il la rend heureuse, ce que je n’ai pas su faire. S’il devait la toucher ou lui faire du mal… Il découvrirait le méchant Damien.

(c)Golden
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokedestinies.forum-canada.com
Kaylie Monroe
Admin Fondatrice - Coordinatrice
avatar

Messages : 203
Date d'inscription : 09/10/2012
Age : 24

Fiche du dresseur
Type de dresseur: Coordinatrice
Région et ville d'origine: Hearthome City à Sinnoh
Équipe Pokémon:

MessageSujet: Re: RS de Damien   Mer 2 Oct - 17:18


Bienvenue dans la famille, Destiny!
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
feat. nom du joueur
Je courais comme je n'avais jamais couru! Je sentais ce goût déplaisant métallique qui s'installe dans la bouche lorsqu'on est trop essoufflé... Mais je ne pouvais surtout pas ralentir! J'avais déjà pris assez de retard ainsi. Si je m'arrêtais maintenant pour me reposer ou pour boire, alors je ne m'y rendrais pas... Franchement, c'était quoi cette idée de fermer les bureaux d'inscription de la compétition à 16h!? Pourquoi ils ne pouvaient pas fermer, je ne sais pas moi, à 19h? Laissez au-moins le temps aux dresseurs d'arriver! Quoi qu'il en soit, je devais absolument m'inscrire aujourd'hui, ou notre plan d'action serait complètement chamboulé! J'avais tellement hâte de faire officiellement parti de la compétition...

J'arrivai enfin à l'édifice d'inscription, couvert de sueur. Je défonçai la porte comme si ma vie en dépendant! Le bureau ne fermait que dans 4 minutes, j'étais à temps! Toujours au pas de cours, je m'avançai vers le dernier comptoir d'inscription encore ouvert. J'examinai rapidement la préposée. Il s'agissait d'une petite secrétaire pincée, le genre qu'on voit dans les comédies, le stéréotype de la parfaite petite fonctionnaire chiante. Je lui adressai un mince sourire, mais voyant que celle-ci n'y répondait pas, mon sourire s'effaça de lui-même.

-Pardon, je voudrais faire mon inscription pour la compétition, balbutiai-je.

La demoiselle me balaya du regard, l'air de se foutre éperdument de ma présence. Visiblement, elle n'avait qu'une seule envie, et c'était de rentrer chez elle. Elle regarda sa montre, et voyant qu'il lui restait encore quatre minutes à son quart de travail, elle leva les yeux au ciel. Comme je devais l'emmerder, en ce moment... La jeune fille, ou Gisèle, d'après la plaquette sur son chandail, sorti une pile de documents, et sans même me regarder dans les yeux, commença à énumérer les questions. Sexe, âge, nom, prénom, etc... Elle faisait défiler les questions comme s'il s'agissait de tirer des boules au Bingo. B9, je répète, B9... Elle avait tant d'enthousiasme que j'avais de la misère à ne pas m'endormir... Malgré sa mauvaise humeur apparente, Gisèle remplissait les champs acceptablement. Elle ne faisait pas d'erreurs, et c'était tout ce qui comptait.

Après quelques minutes, Gisèle me tendit le document afin que j'y appose ma signature. Un bon contrat était imprimé sur le document, mais avec l'heure qui avançait, et la demoiselle qui s'impatientait, je jugeai plus sage de ne pas le lire. Après tout, qu'est-ce qui pouvait bien y avoir là-dedans qui pourrait me nuire? Des centaines, voir des milliers de dresseurs avaient signé ce même papier avant moi, et personne ne s'en était jamais plaint. Je remis le document à Gisèle avec une nouvelle tentative de sourire. Elle se contenta de m'arracher le papier des mains et le ranger dans un porte-documents. Sans dire un mot, elle s'éloigna ensuite vers l'arrière, où elle disparût quelques instants. Elle revint quelques secondes plus tard, un œuf dans les mains. C'était donc vrai, ils donnaient réellement un œuf lorsqu'on s'inscrivait à la compétition! La jeune femme me tendis l’œuf, que je récoltai avec soin. Il semblait si fragile... Un rien pourrait l’abîmer...

Je remerciai la préposée aux inscriptions avant de me retourner vers la sortie, fixant toujours mon œuf. C'était la première fois que je voyais un œuf Pokémon aussi gros... Que pouvait-il bien contenir? Peu importe, ce Pokémon serait sans doute très utile à mon équipe. Je caressai doucement la coquille en me dirigeant vers la sortie. Je ne regardais absolument pas où j'allais, tellement j'étais absorbé par le petit ovale. Je ne pouvais m'empêcher d'imaginer toutes sortes de choses concernant son contenu. Un Salamèche, peut-être? Pourquoi pas un Sablette.. Il se pourrait même que--

Mes pensées furent interrompues par la porte vitrée qui se fracassa contre mon visage, ou plutôt mon visage qui se fracassa contre la vitre! Une douleur se manifesta sur mon front, qui venait d'entrer en collision avec cette horrible porte! Mains mains lâchèrent l’œuf par réflexe, afin d'aller se poser contre ma tête endolorie! Quel imbécile! Lorsque je réalisai mon erreur, il était trop tard! La scène se passa au ralentis... Il ne fallu pas une fraction de seconde avant que l’œuf ne percute le sol. Mes yeux s'écarquillèrent à la vue de ce désastre! La coquille éclata en mille miettes, découvrant un petit corps inerte. Non... Venais-je de tuer un bébé Pokémon, qui m'avait été confié il n'y avait que quelques secondes, alors qu'on comptait sur moi pour en prendre soin? Oh seigneur... Je n'arrivais pas à le croire...

Je me laissai tomber aux côtés des miettes de coquille, et me mis à creuser dedans, las. Les larmes me vinrent aux yeux... Et dire que j'avais déjà pensé à un nom pour ce Pokémon... Je retirai les fragments qui couvraient le corps, pour y découvrir un tout petit Wattouat, une toute petite femelle Watouat... Je venais donc de commettre le meurtre d'un bébé Wattouat... Je récoltai le corps du Pokémon pour le coller contre mon corps. Il était tout petit. Je caressai sa laine, en laissant couler une larme.

-Pardon, petite Destiny, je suis désolé... fis-je en un sanglot.

Je serrai le petit Pokémon avec amour, coinçant sa tête contre mon épaule et mon cou. Tout-à-coup, je pu entendre un petit gémissement. Mes yeux s'ouvrir en grand! Était-ce possible?! J’éloignai le Pokémon, afin de mieux l'observer. Oh, par Arceus! Le Pokémon vivait! La petite femelle ouvrit effectivement les yeux pour me regarder. On aurait dit qu'elle venait de se réveiller d'un long sommeil. Je lui fis un petit bisous sur la tête, soulagé de la voir bien vivante.

Je me relevai, Destiny toujours dans les bras. La petite Wattouat me fit une petite lechouille sur la joue. Je lui répondis par un petit sourire. Elle était à croquer! La petite se mis à gigoter afin de descendre. Elle voulait marcher, déjà. Je la posai sur le sol, et elle se mit à gambader joyeusement autour de moi. Elle était tellement adorable, elle était déjà à l'aise avec moi...

Bienvenu dans la famille, Destiny...

(c)Golden


Dernière édition par Kaylie Monroe le Jeu 3 Oct - 20:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokedestinies.forum-canada.com
Kaylie Monroe
Admin Fondatrice - Coordinatrice
avatar

Messages : 203
Date d'inscription : 09/10/2012
Age : 24

Fiche du dresseur
Type de dresseur: Coordinatrice
Région et ville d'origine: Hearthome City à Sinnoh
Équipe Pokémon:

MessageSujet: Re: RS de Damien   Jeu 3 Oct - 13:49


BARTON HALLOW
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Des éternités dans l’oubli, dans le froid et la douleur. Des éternités dans la crasse des hommes, des sous-hommes à qui on a retiré toute liberté, toute pudeur. À qui on a arraché de la façon la plus brutale la dignité, dans un abandon de toute forme d’humanité. Ces bourreaux aux yeux vides et aux cœurs brisés par le Mal je les ai vus, j’ai cessé de les compter. À s’acharner sur une enveloppe, faisant frémir l’intérieur à chaque fois, sans pour autant casser. Un échec en théorie, mais une réussite totale sous tellement d’autres points. La cage et les instruments coupants qui luisent comme tant de promesses de souffrances ne vous laissent jamais complètement sains, ou du moins adéquats. Derrière ma lourde porte de mensonges, je guettais ces hommes à l’aura noire. Mes doigts crasseux jouant sur les contours rouillés de cette minuscule fenêtre vers ma liberté. Trop de mots, trop de colère aujourd’hui. Je devais m’en prendre à eux, seulement une seule fois, du moins pour me distraire de moi-même, de toutes ces pensées, de toutes ces émotions que je tentais vainement de repousser. Surtout, je la fuyais elle. Elle qui se tenait dans mon ombre, traînant derrière elle sa pureté, sa petite voix d’ange et son innocence que je refusais de voir supprimée. Je n’étais qu’un chien, grognant dans ma barbe en murmurant quelque discours haineux. Il me fallait la préserver, elle d’entre toutes, elle que je m’étais promis de détester et qui pourtant… Pourtant.

Crystal, que je surnommais Criquet. La seule arme qui avait réussit à me porter réellement préjudice pendant ces éternités passées sans la caresse du soleil, sans la tendresse d’un sourire. Sans mon humanité. Oh cette arme, oui, qu’ils avaient retourné dans la plaie. Détruire, ils avaient voulu me détruire, y parvenant probablement un peu et maintenant qu’elle se trouvait là, à ma merci, je ne pouvais me résoudre à… À quoi? Je n’étais pas comme eux. J’avais beau errer dans ma cellule tel un animal blessé, je n’avais rien de la bête sanguinaire qui venait parfois me guetter. Je réalisais à présent que la petite, celle que j’avais cru d’un autre… Elle était du mois d’avril. Elle… elle avait mes yeux. Je grognai de plus belle, assenant un coup empreint de violence dans la porte. Je devais gueuler, frapper, je devais faire mal. Mais elle seule se trouvait ici. Alors je m’en prenais à cette porte, ma vieille ennemie, celle qui me retenait ici depuis des éternités d’oubli, de froid et de douleur.

Je me réfugiais dans un coin sombre de la cellule, tel une ombre, guettant le moindre de ses mouvements. Je devais l’effrayer, avec mes vêtements déchirés, mes yeux sombres et probablement un peu fous et cette violence dont j’émanais. Je soupirai pour me détendre. Je devais être fort pour deux êtres alors que je peinais à garder toute contenance sur mon propre esprit. Je fermai les yeux et appuya ma tête contre le mur de pierre grise. Je pensais à elle. Son visage, ses grands yeux noisette. Cette expression délicieuse qu’elle prenait lorsque je disais quelque chose de travers, ce qui, en fait, se produisait plutôt souvent. Je pensais à ses caresses, à ses baisers. Son absence. Un véritable supplice. Criquet me la rappelait trop. Sa détermination, sa fierté. L’observer, du haut de ses quatre ans et demi, tenter de faire face au monde entier, à ce monde cruel et violent, me menait tout de suite vers sa mère. Sa mère que rien ne pouvait briser. Je savourais son image, faisait rouler son nom contre ma langue que je prononçais en silence, me délectant de ces lettres sucrées qui pétillaient dans ma bouche.

Il y eut un grand bruit comme ceux qu’on entend souvent. Un prisonnier qui résistait et qu’on abattait d’une balle sans ménagement, probablement. L’habitude. Je ne déniai pas ouvrir un œil. Des pas tout près me firent cependant sursauter et je fus sur pieds en un bond, prêt à tout déchirer, prêt à détruire celui qui oserait pénétrer mon territoire sacré. Il s’agissait d’une jeune femme, belle à mourir. Je m’écroulai à nouveau, sur mes genoux cette fois. Mes lèvres articulaient toujours ce nom, ce même nom. Je m’étais assoupi. Elle n’était pas réellement là, devant mes yeux rougis de haine et de douleur. Je la détestais, cette foutue apparition, si réelle. La cellule embaumait de son odeur que je reconnaîtrais entre mille. Putain, ce rêve voulait ma mort, voulait m’enterrer à jamais dans les méandres d’une folie abyssale dans laquelle je menaçais de tomber jour après jour. Mais va t’en, va t’en merde. Ne voyait-elle pas qu’elle me tuait à petit feu? Sa démarche, sa silhouette… C’était elle, c’était Solène sous ce déguisement. Je voulais me réveiller avant d’aller trop loin et de me réveiller transi de douleur de l’avoir perdu à nouveau.

Mais cette fois, je ne la perdrais pas. Cette apparition n’en était pas une. Elle se tenait vraiment là, tout près, s’approchant de moi d’une démarche assurée et hésitante toute à la fois et je perdais la tête, je perdais la tête comme un premier jour quand ce petit ange descendu du ciel m’avait sauvé de la perdition la plus totale et Solène, Solène, Solène. C’était elle, comme un premier matin après une nuit éternelle. Après ces éternités passées dans la souffrance causée par son absence. Je la suivais du regard, incapable de me détacher de sa beauté et tout mon amour jaillissait au creux de mon estomac, me faisant frissonner. Sa voix me percuta de plein fouet et je fermai les yeux comme si elle avait caressé ma joue de ses longs doigts fins. Sa voix. Solène. Que faisait-elle ici? Je n’avais rien compris de son discours, trop absorbé par sa présence. Je menaçais de m’en emparer et de ne plus jamais m’en séparer, mais je craignais de la briser. Je battais des paupières, complètement transi par sa présence.

L’urgence me rappela à l’ordre et je dus faire un effort surhumain pour m’extirper de ce contact visuel et me lever. Sortir oui… mais sans elle? Elle m’arrachait déjà de sa présence que j’attendais depuis si longtemps? Mon regard se posa sur la petite. Il fallait la sortir de ce foutoir. J’ignorais d’où venait Solène, ou Soledad, ou peu importe. Mais je savais que je devais sauver l’enfant, coute que coute. J’attrapai sa main et la tint fermement, avant d’adresser un dernier regard à mon ange :

«T’as pas intérêt à briser cette promesse.»

Sur ce, je tirai la gamine derrière moi, posant le pied sans aucune hésitation hors de cette cellule qui m’avait retenu pendant des éternités. Je courrais avec elle, grimaçant à chaque pas qui répandait une douleur sourde dans mes mollets, là où on m’avait coupé deux semaines auparavant. Plusieurs hommes et femmes que je ne reconnaissais pas s’activaient autour des cellules, portant vers la sortie quelques prisonniers affaiblis. Je les suivis, dans l’urgence de porter Criquet en sécurité. Je la plaquai bientôt contre un mur de façon un peu brutal quand un soldat du Régime jaillit devant nous à un détour. Je fus plus rapide. Grisé d’une adrénaline toute neuve. Je vivais, pour la première fois depuis si longtemps. J’avais acquis une force herculéenne animée par le regard de Solène et la haine dévorante qui m’animait.

«Criquet, les yeux, les oreilles.»

Je sautais sur lui luttant pour son arme qui lui échappa bientôt des mains pour voler plus loin. Il eut le réflexe de se jeter sur le côté pour l’attraper, mais trop tard. Mon bras se refermait sur son cou, emprisonnant sa tête. Il y eut trois «crack». Un, son nez, brisé par mon genou qui s’abattu avec violence contre son visage. Deux, son crâne défoncé par un second coup. Trois, son cou que cassai d’un mouvement sec avant de le voir retomber mollement sur le sol. Mort. Je récupérais son arme, bouillant de rage et de violence, assénant un coup de pied au cadavre avant de cracher sur la masse difforme qu’avait autrefois formé son visage. Je me contenais à grand peine de le détruire en miettes, mais le temps pressait. J’attrapais la petite, la portant contre mon épaule, toujours tremblant de haine et de violence.

Je fis éruption à l’extérieur et frissonnai au contact de la brise humide nocturne. Dehors. J’étais dehors. J’étais libre. J’étais sauf. Je déposais Crystal avant de m’effondrer sur le sol. Brisé mais libre. Il ne manquait plus que Solène.


(c)Golden
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokedestinies.forum-canada.com
Kaylie Monroe
Admin Fondatrice - Coordinatrice
avatar

Messages : 203
Date d'inscription : 09/10/2012
Age : 24

Fiche du dresseur
Type de dresseur: Coordinatrice
Région et ville d'origine: Hearthome City à Sinnoh
Équipe Pokémon:

MessageSujet: Re: RS de Damien   Jeu 7 Nov - 21:06


PRATIQUES DE CODAGE
TITREblerg
lalala
(c)Golden
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokedestinies.forum-canada.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RS de Damien   

Revenir en haut Aller en bas
 
RS de Damien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Damien Thesee
» Damien Rice
» Damien
» Damien junior
» François Damien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon - Twisted Destinies :: Pokédex :: Fiches de Dresseurs et Équipes-
Sauter vers: